Notre alimentation a des impacts très visibles sur la vitalité de notre chevelure. Alors, quels aliments choisir pour garder des cheveux forts et en bonne santé ? Découvrez ici quelques astuces !

Cheveux cassants ou gras, pellicules, chute de cheveux… et si le remède était de soigner votre alimentation ? En plein hiver, on a souvent tendance à être moins regardante sur celle-ci. Pourtant, le contenu de notre assiette a des impacts très visibles sur la vitalité de notre chevelure. Alors, quels aliments choisir pour garder des cheveux forts et en bonne santé ? Découvrez ici quelques astuces !

Quels aliments privilégier pour des cheveux en bonne santé ?

Les protéines : des indispensables pour nos cheveux

Essentiels pour la vitalité de notre corps, les aliments riches en protéines le sont aussi pour nos cheveux.  Pourquoi ?  Car les protéines ont l’avantage d’intervenir dans la production de kératine, une association d’acides aminés qui représente plus de 95% de la composition de nos cheveux. La kératine est donc primordiale pour garantir la bonne santé de notre fibre capillaire. On retrouve des protéines dans les viandes, les poissons, les œufs, les produits laitiers. Pas de panique pour les végétariennes ou végans ! Les légumineuses comme les lentilles contiennent aussi beaucoup de protéines.

Les bienfaits des aliments riches en nutriments et minéraux

Zinc, fer et magnésium représentent autant de minéraux et nutriments plus que nécessaires à la vitalité de nos cheveux. Le fer contribue par exemple à l’oxygénation des cellules de l’organisme et prévient donc la chute des cheveux. Vous pouvez en trouver en quantité dans le cacao, les légumes verts feuillus, les viandes rouges et les germes de blé.

Le zinc et le magnésium, quant à eux, garantissent une bonne santé du cuir chevelu et une bonne pousse des cheveux. En cas de carence, des pellicules peuvent ainsi apparaître. Intégrez ainsi dans votre alimentation du poisson, des œufs, fruits de mer ou de la viande rouge qui contiennent du zinc. Les fruits secs comme les noix, amandes ou noisettes sont eux sources d’apport en magnésium. Autre astuce pour faire le plein de sels minéraux : faites du sport ! En effet, la transpiration en contient et favorise donc la croissance des cheveux.

On fait le plein de vitamines !

Indispensables à la croissance des cheveux, les vitamines B sont à privilégier car elles sont pleines de bienfaits pour nos cheveux. En effet, elles favorisent la circulation du sang jusqu’aux racines et contribuent aussi à détoxifier les follicules pileux. La vitamine B5 par exemple, améliore l’hydratation de la fibre capillaire ce qui assure la brillance de vos cheveux. On la trouve dans les fruits, les légumes, les viandes, les abats, les jaunes d’œufs, les champignons, les céréales complètes et les légumineuses.

Mais ce ne sont pas les seules vitamines qui participent à la santé du cheveu ! En effet, la vitamine E améliore la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu et prévient la chute des cheveux. Les fruits à coque et l'avocat, notamment vont permettront cet apport en vitamine E dans votre alimentation. La vitamine A, que l’on retrouve dans les aliments d’origine animale et dans plusieurs fruits et légumes, hydrate le cuir chevelu et l'assainit. La vitamine D, contenue dans les poissons gras, assure, quant à elle, la bonne croissance des cheveux.

Quels aliments éviter pour nos cheveux ?

On réduit sa consommation de sucre

Comme vous vous en doutez, santé de fer et excès de sucre font rarement bon ménage ! Il en est de même pour nos cheveux. En effet, les aliments trop sucrés provoquent une augmentation rapide de l’insuline. Ce qui a pour conséquence d’augmenter la production de sébum qui se place sous le cuir chevelu et rend ainsi les cheveux gras. On essaie donc au maximum d’éviter le sucre raffiné et les aliments industriels souvent trop sucrés (comme les plats tout préparés, les pizzas surgelées, les pâtisseries ou biscuits industriels).

On élimine les aliments trop gras

Tout comme le sucre, les graisses saturées sont rarement bonnes pour la santé ! Elles entraînent elles aussi une production excessive de sébum responsable des cheveux gras. On retrouve beaucoup de graisses saturées dans les plats cuisinés, les produits laitiers trop riches ou les viandes grasses. Pour l’éviter, on choisit donc des aliments plus sains et moins transformés ! On fait aussi attention à ne pas trop consommer d’aliments contenant des acides gras saturés. Beurre, lait entier, gras de la viande ont par exemple comme inconvénient d’entraîner l’apparition de pellicules et de démangeaisons.

On limite l’alcool

Après une soirée bien arrosée, ce n’est pas que notre corps qui est en souffrance : cela se répercute aussi sur nos cheveux ! Cause de déshydratation de l’organisme, la consommation d’alcool rend nos cheveux secs car il provoque un ralentissement de la circulation sanguine. En plus, le sucre contenu dans l’alcool peut avoir des effets sur la croissance naturelle de nos cheveux. Et ce n’est pas tout ! L’alcool entraîne aussi des carences en vitamines et minéraux qui, comme on le sait maintenant, sont indispensables à la bonne santé de nos cheveux. Ainsi, si les cocktails sans alcool sont de la partie lors de vos prochaines fêtes entre amis, vos cheveux et votre corps vous diront merci !

Découvrez notre page Instagram et Facebook pour plus d'astuces de soin naturels, tuto coiffures et actualités.