La rentrée est là ! Dates clés et inventions révolutionnaires, comme le fameux boucleur : voici la grande histoire de ces appareils chauffants qui ont révolutionné notre façon de nous coiffer, afin d’obtenir facilement et sans risque de jolies boucles et ondulations sur nos cheveux.

Le premier appareil chauffant : le boucleur

Que désignait-on par « douche électrique » ? Qu’a inventé le coiffeur Marcel Grateau ? A quoi ressemblait le premier fer à lisser ?  La team Revamp a décidé de vous livrer un max d’infos intéressantes, croustillantes et parfois même inattendues sur l’histoire des appareils chauffants qui ont révolutionné le monde de la coiffure.

Dès l’Antiquité et jusqu’au XIXè siècle, les boucles étaient portées par la plupart des femmes qui rendaient ainsi leur chevelure plus massive et agrémentaient joliment leurs chignons de quelques ondulations. D’ailleurs, pendant longtemps, les longueurs lisses et détachées étaient signe de deuil. Vrais cheveux ou perruques étaient alors bouclés à l’aide d’appareils coniques préalablement chauffés à la braise de manière à fixer la forme durablement. Autant dire que les risques de brûlure étaient nombreux ! C’est un coiffeur français, Marcel Grateau, qui est à l’origine d’une petite révolution, en 1872. Il conçoit un fer à friser facile d’utilisation, constitué de pincettes en forme de tubes, qui convient aussi bien aux cheveux lisses que frisés. Le succès est immédiat. En 1897, son fer « Marcel » est breveté et présenté dans la prestigieuse revue « La Coiffure française ». En créant cet outil pour coiffer sa mère et ses fidèles clientes, il fait naître une nouvelle grande tendance capillaire : les ondulations et autres coiffures crantées.

Découvrez les boucleurs Revamp  ainsi que notre article : Réalisez tous vos rêves de boucles avec Revamp.

Les débuts du lissage aux Etats-Unis

La tendance des cheveux lisses émerge peu de temps après de l’autre côté de l’Atlantique. Reprenant la même technologie que le fer à boucler, le fer à lisser est conçu par une ingénieuse femme américaine : Erica Feldman. Le tout premier fer à lisser électrique, constitué de deux plaques chauffantes reliées par une charnière qui pince la mèche, date de 1912. S’il est proche de celui que nous utilisons encore aujourd’hui, cet appareil manque cruellement de technologie et abîme considérablement les cheveux. Il faut attendre l’émergence de marques comme Revamp pour mettre au point des technologies qui coiffent efficacement sans aucun dégât. A l’image des plaques en céramique ou de la vapeur d’eau, des températures basses et de la technologie Progloss qui apportent une douceur extrême... De vraies révolutions qui rendent le lisseur Progloss Ultra X Brillance ST 2000 et le Steam Care ST-1600 ultra-performants.

Le sèche-cheveux, d’inventions en innovations

Le saviez-vous ? La naissance du sèche-cheveux est indissociable de celle de… l’aspirateur !  En effet, certains utilisaient l’air chaud produit par l’aspiration pour sécher leur chevelure avec un embout spécifique. Le Français Alexandre-Ferdinand Godefroy conçoit les premiers prototypes de sèche-cheveux reliés à une cuisinière à gaz en 1886, mais les premiers tests ne sont pas franchement satisfaisants pour les clientes de salon. En 1911, l’Arméno-américain Gabriel Kazanjian imagine un système de poche chauffante, plus efficace, mais pas vraiment maniable. Le premier modèle électrique manuel est inventé en 1926 par un ingénieur français, Léon Thouillet. C’est la « douche électrique à air chaud et froid », d’abord dédiée au paramédical avant de servir à la coiffure. Il faut attendre les années 1950 pour voir naître le sèche-cheveux proche de celui que nous connaissons. Créé par Jean Mantelet, il est inspiré de la forme d’une « perceuse », avec un manche plus maniable, mais il reste lourd (plus d’1kg) !  Depuis les années 1960, cet outil coiffant présent dans tous les foyers ne cesse d’évoluer, au gré des nouvelles technologies. Chez Revamp, avec le sèche-cheveux 4000 Protect Care, on a mis l’accent sur la puissance et la diffusion d’ions négatifs ou positifs pour un séchage plus rapide et plus doux pour les cheveux... Avec un tel gain de temps, il n’a jamais été aussi facile de changer de style ! En prime, la technologie ionique dompte les frisottis et lisse les fibres des cheveux.

Pas de doute, la belle histoire des appareils chauffants, lisseurs et fer à boucler continue de s’écrire !

Découvrez notre page Instagram et Facebook pour plus d'astuces de soin naturels, tuto coiffures et actualités.