Quel meilleur moment que la Fête des Mères pour une conversation entre mère et fille sur la beauté des cheveux ? L’influenceuse Coraline Ball et sa maman vous partagent leurs secrets pour lors d’un échange plein de tendresse.

1. Quelle est votre relation avec vos cheveux ?

Coraline : J'attache beaucoup d'importance à mes cheveux, j'en prends soin depuis toujours. C'est à mon sens l'un des premiers éléments qui en dit beaucoup sur une personne. J'ai commencé ma vie professionnelle par 3 années d'études de coiffure, le côté redondant en salon ne me plaisait pas mais j'ai appris à en prendre soin et surtout comment le faire. 

Dominique : je ne sais pas prendre assez soin de mes cheveux ! Je ne prends pas assez le temps de m'en occuper, je fais faire beaucoup de couleurs et mèches, je ne supporte pas les cheveux blancs qui poussent.

2. Quel est votre parcours capillaire au fil des années ? 

C: J'ai toujours le même parcours depuis de nombreuses années, j'aime le côté naturel, je ne fais pas de coloration, je garde une coupe droite. Je fais un petit balayage sur les longueurs et pointes tous les 2 ans pour leur donner un coup d'éclat mais rien de plus. Je refuse de les abîmer, de les sécher en utilisant des produits / soins trop agressifs qui risqueraient de modifier leur nature. Cela dit, je vais régulièrement chez le coiffeur pour couper les pointes (2 fois par an au printemps et après l'été), et j'en profite pour faire des soins profonds.

D : j’ai eu beaucoup de rdv chez le coiffeur depuis 35 ans, j’aime changer de tête, de coupe, de longueur et même de coloration. Mais je reste toujours sur des tons plutôt clairs et naturels. On m’a toujours dit que j’avais de beaux cheveux avec une bonne masse agréable à travailler pour les coiffeurs. 

3. Quelle est votre routine capillaire ? 

C : Ma routine capillaire est simple, je lave mes cheveux 2 ou 3 fois par semaine avec des produits de grandes marques depuis toujours, adaptés à ma nature de cheveux. J'alterne les gammes selon les périodes de l'année (été / hiver / cheveux secs...). Je fais un masque après chaque shampooing pour les nourrir en profondeur et aider au démêlage. Je les sèche avec un sèche-cheveux qui ne les abîme pas en hiver et les laisse sécher à l'air libre l'été. 

D : je lave mes cheveux 2 fois par semaine, avec un soin crème chaque fois ! Toujours avec des produits de bonne marque. J’aime laisser sécher mes cheveux à l’air libre pour qu'ils gardent leur volume naturel.

4. Quelle est la pire coiffure, et la plus belle, que vous a fait votre maman ?

C : Ma mère m'a coupé les cheveux au bol pendant des années, lorsque j'étais petite. Je lui ressors souvent cette anecdote d'ailleurs. Je détestais cette coupe mais elle me répond encore "c'était la mode". La plus belle, c'est surtout quand j'ai eu l'âge de lui dire "non" et de me laisser pousser les cheveux. Depuis, je les garde longs et je n'ai jamais réussi à couper plus court que le haut du dos.

D : Ma pire coiffure ou plutôt coupe est une coupe carrément à la garçonne hyper courte, j’étais petite en primaire, j’en ai beaucoup voulu à ma mère. La plus belle, fut la première fois que ma marraine m’a emmené chez un très bon coiffeur connu à Lyon j’avais 14 ans, les cheveux longs et je suis ressortie avec de beaux cheveux ondulés, méchés et brillants ! 

5. Quelle coiffure vous définirait le mieux ?

C : Une coiffure plutôt naturelle, mes cheveux sont raides naturellement, mais ce que je préfère, c'est de les avoir ondulés, en wavy. C'est vraiment ce qui me correspond le mieux je trouve. Les reflets ressortent mieux et ils sont plus souples et brillants. Un peu sauvage 🙂 C'est une coiffure qui se prête à tous les looks et pour toutes les occasions (travail, sortie entre amis, journée shopping, rencard amoureux...). 

D : Le naturel avec une coiffure "sauvage", sans artifice. Je déteste les brushings et je demande d'ailleurs à mes coiffeurs de terminer par un séchage naturel. Il faut que ça reste facile à coiffer et facile à refaire ! 

6. Êtes-vous plutôt boucleur, lisseur ou sèche-cheveux ? 

C : J'ai toujours été très lisseur, non pas pour les lisser mais pour les onduler car je réussissais mieux mes boucles avec un lisseur qu'un boucleur. Seulement, depuis que j'ai découvert le fer à boucler Diverse de Revamp, je ne jure que par lui. Il a différents embouts pour différents types de boucles et peut s'emporter partout car il pivote et se démonte pour le transport 🙂 

D : Je suis plutôt sèche-cheveux, je n'utilise ni lisseur, ni boucleur. Sauf quand ma fille décide de me coiffer pour son plus grand plaisir. Seul mot d'ordre : pas de lisse.

Comme Coraline et sa maman, exprimez toute la beauté de vos cheveux avec Revamp Professional !

Découvrez notre page Instagram et Facebook pour plus d’astuces de soins naturels, tuto coiffures, actualités